LE CHAUFFAGE


Sans aucun doute, l’énergie électrique est celle de l’avenir face aux énergies fossiles. Se chauffer grâce à l’électricité nécessite certes une mise en œuvre sérieuse et professionnelle, mais elle offre de nombreux avantages en termes de coût d’installation et de maintenance bien inférieure aux autres modes de chauffage. Elle offre également beaucoup plus de choix en termes de design, et aujourd’hui grâce à de nouvelles technologies plus performantes un vrai confort.

LES DIFFERENTS MODES DE CHAUFFAGE

  • Les radiateurs à inertie (ou chaleur douce)

    Dernière génération du chauffage électrique, ils apportent une chaleur douce et enveloppante. Trois technologies présentes sur le marché :
    • - Fonte, une chaleur authentique apportant un confort de chaleur remarquable
    • - Fluide, une chaleur sensitive
    • - Aluminium, une chaleur plus réactive.
  • Les panneaux rayonnants

    En diffusant une chaleur en ligne droite, ils donnent ainsi la sensation d’une chaleur naturelle proche des rayonnements du soleil :

  • Les convecteurs

    D’une technologie dépassée ils sont à réserver comme chauffage d’appoint occasionnel ou dans de très petites pièces.
    Ils fonctionnent sur le mouvement d’air : l’air froid, au contact d’une résistance électrique, se réchauffe et devient plus léger. Il ressort par la grille frontale. L’inconvénient de ce mode chauffage est qu’il assèche l’air ambiant, son coût d’utilisation n’est pas économique. De plus, à cause de la convection forcée qu’il crée, des traces apparaissent sur les murs.

  • Les sèches-serviettes

    Très popularisés par les grandes surfaces de bricolage, leurs designs modernes et pratiques en ont fait les stars du chauffage électrique. Chaque grande marque de chauffage propose de nombreuses variantes de sèche-serviette. Ils peuvent être exclusivement électriques ou mixtes (pratique en mi-saison). Les plus puissants d’entre eux disposent d’une soufflerie pour une mise en température rapide.

  • Le plancher chauffant électrique (PRE)

    Moins populaire que le chauffage au sol traditionnel, il offre pourtant un coût de mise en œuvre bien inférieur. Il ne nécessite aucun entretien à l’usage, tout en offrant le même confort à ses utilisateurs. Les risques de sectionnement du câble chauffant sont extrêmement rares et dans tous les cas très facilement réparables. Il demande en revanche une mise en œuvre qui obéit à un cahier des charges très précis, il reste donc l’affaire de professionnels. La mauvaise réputation de ce mode de chauffage est d’ailleurs surtout due à des poses approximatives.
    AMPERelec33 est en mesure de vous conseiller et de vous poser ce type de chauffage.

  • La climatisation

    Même s’il peut être surprenant de classer la climatisation dans la catégorie chauffage, le rendement (désigné pale cop) d’un climatiseur reversible en fait un mode de chauffage extrêmement économique. Dans les conditions les plus favorables son rendement est supérieur à 4. Ainsi pour 1000Watts d’énergie consommée l’appareil délivre une puissance de chauffage de plus de 4000 Watts.

  • La gestion du chauffage électrique

    Gérer son chauffage électrique permet d’économiser de l’énergie, de 10 à 25 %, sans réduire le confort : 1 degré de différence permet une économie d’énergie de 7% ! La plupart des LABELS qualité (Promotelec par ex) exigent une gestion du chauffage électrique. Les gestionnaires d’énergies permettent la programmation et le délestage.


    • La programmation :

      Il permet le passage automatique d’un régime de température (normal, éco) à un autre selon les périodes d’occupation définies par l’utilisateur. Ex : dans le salon, température de confort le jour de 8 heures à 24 heures, puis mode éco de 24 heures à 8 heures avec une dérogation pour la nuit du samedi au dimanche. Ces programmateurs sont placés dans la pièce à vivre, les constructeurs en proposent de nombreux modèles, ici le modèle CELIANE de LEGRAND :

    • Le délesteur :

      Pour plus de sérénité au quotidien, il a pour objectif principal, pour l’usager, de réduire le montant de la facture d’électricité, via la réduction du prix de l’abonnement. Le délesteur met hors circuit les appareils jugés non prioritaires (tel que le chauffage électrique) pour permettre aux autres appareils de fonctionner normalement. Ainsi, le délesteur compare la puissance appelée à la puissance souscrite. Dès que la puissance appelée dépasse le contrat d’EDF, le délesteur va couper un ou plusieurs circuits électriques non prioritaires. Puis, au fur et à mesure, le délesteur va réalimenter les circuits interrompus. Le délesteur se place dans le tableau électrique, son intervention est transparente pour l’utilisateur.


LA CLIMATISATION

Les appareils sont silencieux, programmables, munis de systèmes de filtrations performants.
Associés à la technologie INVERTER qui optimise la gestion de l’appareil, ils permettent de réaliser de réelles économies tout en maintenant un confort maximum. Les climatiseurs installés par AMPERelec33 ont tous des rendements (COP) supérieurs à 4 (1000 Watts consommés pour 4000 Watts délivrés). Le mode réversible permet de rafraîchir l’habitat l’été et de le chauffer l’hiver avec des performances bien supérieures aux autres modes de chauffage puisque pour 1000 watts d’énergie consommée il peut donner plus de 4000 Watts de chaleur! Ces économies réalisées l’hiver compensent ainsi le coût de l’utilisation du climatiseur l’été.
Comme pour le plancher chauffant, la pose d’un système de climatisation nécessite une mise en œuvre rigoureuse pour procurer l’agrément maximum. La pose d’une climatisation est une affaire de spécialiste, lui seul saura déterminer l’emplacement du compresseur et du split pour un rendement optimum.